Comment j’organise mon semestre


Etude, Life Style / jeudi, août 29th, 2019

Tout le monde sait ce qu’est un bullet Journal j’imagines, un carnet qui nous aide à nous organiser, à écrire nos idées, nos envies etc…

La première fois que j’ai fais un bullet Journal, je ne m’y suis pas tenue. Je n’arrivais pas à le compléter, et je ne le trouvais pas si utile que ça.  Mais j’ai ré-essayer, et je l’ai adopté,  maintenant il me sert autant pour le blog que les cours et même au niveau personnel.

Aujourd’hui je vais vous montrer comment j’organise mon semestre sur mon bullet journal. Il n’y a rien d’exceptionnel, c’est relativement simple mais fonctionnel. Donc si ça peut vous donner quelques idées pour vous lancer, ou compléter le votre, mes pages sont relativement simples à reproduire.

J’ai une page de présentation très simple où j’ai juste noté « Student part » pour séparer le personnel des études, chaque chose a sa place.

Lorsque l’on tourne la page on tombe sur un calendrier de quatre mois, de septembre à décembre, ce qui correspond à mon premier semestre de cours. Ce petit calendrier me sert à noter mes week-ends et les vacances ainsi que les partiels, comme ça je sais quand je peux me relaxer ou commencer à réviser. Vous pouvez voir en bas mon petit code couleur tout en pastel, car c’est vachement plus mignon que les surligneurs basiques.

Sur la page d’à côté j’ai mis une sorte de relevé de notes, pour savoir quelle matière je dois rebosser en priorité etc… ça me permet de garder un œil sur mes résultats et surtout de me recadrer si y’a du laisser aller.

Hop, on tourne la page… Je vous présente mon suivi de cours.

Hop, on tourne la page… Je vous présente mon suivi de cours. Je l’ai instaurer l’année passée déjà, et ça me permet de suivre l’état de mes cours. Je procède par tableau avec un code couleur. Chaque matière a un tableau, et chaque tableau a trois cases, «AB » pour absente lorsque je rate un cours parce que je suis malade, ou parce que le professeur nous indique que le cours ne sera pas obligatoire pour n’importe quelle raison etc. Si je suis absente, vous pouvez voir en bas de la page un cadran «  cours à rattraper » j’y note la matière et la date afin de savoir quel cours j’ai loupé, c’est plus simple pour demander aux copines la partie manquante.

 Ensuite le « A » lorsque le cours est annulé, c’est important de le noté ! Car ça m’est déjà arrivé de penser qu’il me manquait un cours, le chercher partout et avoir une amie qui me rappelle que le cours n’avait pas eu lieux. Donc pour éviter de perdre du temps, je le note ça m’évite de chercher comme une débile après quelque chose qui n’existe pas.

Pour finir, on a le « F » pour Fiche, ça me permet de savoir quel cours a déjà été fiché, et le quel je dois encore mettre sous forme de fiche révision. Comme ça je suis sûre que pour les partiels rien ne me manque, que toutes les fiches sont faites, et ça m’évite de stresser inutilement.

C’est une amie qui m’a montrer ça, et j’avoue que c’est fort pratique mine de rien.

On retourne la page, et là on tombe sur mon « semestre view », j’y met les évenements importants en lien avec les études uniquement, comme la pré-rentrée que j’ai mise en exemple, mais aussi un oral, ou bien une sortie culturelle, plein de petites choses comme ça. Sur cette double page on trouve aussi une petite partie « contact » où je note les coordonnés de mes professeurs, c’est souvent pratique quand on a un devoir ou quand on a envie de préparer notre partiel et qu’on essaie de leur soutirer des petits conseils.

La prochaine page est mon emploi du temps, alors je sais que dans certaines fac les cours changent chaque semaine, mais pas nous, on a un emploi du temps fixe pour chaque semestre. Il arrive parfois qu’un professeur puisse changer occasionnellement son cours d’horaire, mais l’emploi du temps reste fixe.

Hop, on change un peu de modèle. Un exemple de planner mensuel, celui de mon mois de décembre. D’un côté j’ai un calendrier mensuel tout simple, où je note TOUT, donc les anniversaires, les rendez-vous etc… car c’est grâce à ce petit agenda que je vais pouvoir ensuite pouvoir organiser mes semaines ( je vous en parlerai un peu plus bas). Là mon calendrier est vide, mais je peux t’assurer qu’il prendra de la couleur par la suite.  

Sur la page d’en face, vous pouvez voir comment je gère mon budget. Je met en premier lieu les paiements fixes, et/ou obligatoires, et ensuite, je met ce qui est secondaire ou encore ce que je vais dépenser pour mon plasir. Comme ça je garde à vue ce que je dépense, parce que bien que j’utilise également excel pour tenir mes comptes, je n’ai pas toujours l’ordi sur moi, donc vu que mon bullet ne me quitte pas, j’ai toujours la main sur mes comptes.

C’est tout pour le bullet-Journal, mais ce n’est pas la seule chose que j’utilise pour m’organiser.

Alors, on va aborder la question du semainier.

Je n’utilise pas mon bullet journal pour organiser mes semaines, je les organise avec Trello (Trello). Une application disponible sur tout les supports qui permet de créer des listes. Je vous montre rapidement comment je l’utilise, je créer une liste pour chaque jour, et je partage les tâches entre eux. J’écris tout, donc les rendez-vous, les cours, les choses à faire etc… Dans la colonne  « todo » j’écris les gros travaux par exemple, et je note la date où je dois les rendres, comme ça j’ai vraiment une vision globale qui me permet d’organiser au mieux mes semaines et donc ne pas paniquer parce que j’ai oublier telle ou telle chose pour le lendemain.

Pour celles et ceux qui seraient curieux, je n’ai pas non plus de calendrier journalier dans mon bullet journal, j’utilise un petit agenda pour noter rendez-vous, devoir etc et les reporter dans trello. Je préfère prendre un agenda dédié plutôt que tout noter dans le bullet, le bourré d’information et perdre plein de page où mon imagination pourrait créer beaucoup plus.

Donc voilà comment je m’organise avec mon bullet journal, puis Trello et le petit agenda. J’espère que ça pourra t’aider à trouver une bonne méthode d’organisation qui vous conviendra, car il faut retenir que toutes les organisations ne conviennent à tous.

J’espère vous retrouver sur mon prochain article, si vous ne voulez rien manquer abonnez-vous à la newsletter, et je souhaite une bonne rentrée pour ceux qui reprennent ce lundi, courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *