« Les ongles, ça finit une femme »


Beauté / samedi, septembre 14th, 2019

J’ai entendue cette phrase dans le quotidien mais aussi à la télé, dans des magazines et même dans la bouche d’influenceuses, et je ne peux qu’être d’accord.

J’adore me faire les ongles depuis le collège, depuis que ma mère m’autorise à mettre du vernis à ongle enfaite.

Depuis le collège, depuis que ma mère m’a acheté mon premier vernis pour mon entré en sixième, j’adore avoir les ongles un peu plus longs, avec une petite touche de couleur, au lycée j’ai commencé mettre des bagues par-ci et par-là jusqu’à avoir une période où j’en avais une à chaque doigt, j’ai finalement arrêté d’en mettre, jusqu’à ce que mon petit-ami m’en offre une que je ne quitte pas, mais par contre je n’ai jamais renoncé au vernis.

Avant, et je dis bien avant, j’adorais mettre du vernis lambda, j’en ai mis pendant des années, mais le problème des vernis c’est que ça part super vite. J’avais beau acheté des bases, des top-coat, j’ai même essayer des vernis dit « longue durée » au bout de trois jours mon vernis était déjà à moitié parti. Alors je n’avais pas toujours envie, ni la motivation de retirer la bouze que j’avais sur les ongles pour remettre du vernis correctement, alors, des fois je restais avec des bouts de vernis sur les ongles pendant facilement une bonne semaine avant que tout parte « naturellement », je soufflais en voyant mes ongles, ils étaient horribles et ça m’exaspèrait de dépenser près d’une dizaine d’euro pour un vernis qui ne tiendrait que trois jours grand maximum.

 J’ai essayer les faux ongles, j’ai pas forcément accrochés, je trouvais ça plus génant qu’autre chose, j’ai aussi demandé à avoir des ongles en gel donc vraiment allongé mon ongles avec du chablon puis mettre du gel coloré etc… ça m’a pas forcément plû parce que j’avais des ongles de cinq minimètres d’épaisseur, je ne trouvais pas ça beau.

Ma sœur s’est acheté de quoi faire des poses de vernis semi-permanent, pose de capsules etc… la totale quoi. Elle m’a fait une pose de semi-permanent, et j’ai trouvé que c’était vraiment mieux, ça a tenu une bonne dizaine de jours, et je me suis demandé si ça ne valait pas mieux d’investir dans ce genre de choses, au lieu de perdre un temps fou avec les vernis à ongles basiques.

Donc en décembre je me suis un peu renseigné par-ci et par-là, puis l’idée m’est sorti de la tête et j’ai continuer d’utiliser mes vernis lambdas un petit bout de temps, mais cet été, avec la plage et la piscine le vernis à ongle partait encore plus vite… C’est à dire que le soir même le vernis était ecaillé, j’ai beaucoup râler, ce qui a fait rire mon copain. Alors l’idée m’est revenu, est-ce que je ne devrais pas investir dans le semi-permanent ?

Et bah j’ai investi. J’ai acheté le kit de chez COLORED Paris avec cinq vernis 3-en-1 (juste ici). Je l’ai acheté via vinted, donc moins cher que sur le site officiel de la marque, beaucoup revendent les leur presque neuf, ça vaut vraiment le coup d’aller faire un petit tour.  J’ai beaucoup hésité parce que ça reste un investissement quand même,

Un semi-permanent d’assez bonne qualité peut varier entre une dixaine et une vingtaine d’euros, alors il a quelques euros de plus qu’un vernis lambda, certes, mais on en met que tout les dix jours, donc sur le long terme on achète moins souvent de semi-permanent qu’un normal, je trouves ça du coup un peu plus rentable.

(Après, il existe des vendeurs sur wish ou Aliexpress qui vendent de bons semi-permanent, n’hésitez pas à aller fouiller !)

Alors la pose d’un semi-permanent est plus longue que celle d’un vernis lambda, c’est sûr mais quand on voit la durabilité du truc, ça vaut le cout d’y passer dix minutes.

 Il existe des vernis 3-en-1, c’est-à-dire qu’ils s’auto-suffisent et n’ont pas besoin de base ni de top-coat. Un vernis semi-permanent qui n’est pas 3-en-1 lui aura besoin d’une base et d’un top-coat « spécial uv ». Il y a beaucoup de tuto et de notice d’utilisation sur internet, mais ça reste relativement simple.

  1. On se lave les mains et on nettoie l’ongle ! Il existe un produit spécial qui s’appelle le « cleaner » il agit aussi en tant que degressant mais on en reparle un peu plus bas !
  2. On pousse ou coupe les cuticules ! Chacun fait comme il veut, personnellement je préfère les pousser, mais c’est surtout par peur de me blesser, car je ne suis pas très agile de mes mains…
  3.  Pour un vernis semi-permanent normal on applique une couche de base, s’est important de le faire si on tient à ce que notre vernis dure dans le temps. On fait attention à bien en mettre partout sur l’ongle et on fait aussi attention a ne pas en mettre sur les peaux autour de l’ongle. Une fois bien appliquée, on peut poser sa main sous la lampe UV de 30 secondes à 2 minutes (cela dépend du temps qui lui faut pour se catalyseur).

/! \ on n’applique pas de couche trop épaisse ! Sinon l’ongle sera bien epais à la fin (beurk) et en plus le vernis pourrait se « décoller » très vite !

  1. Après la base, (ou bien première étape pour les vernis 3-en-1) on applique une première couche de vernis ! Attention : pas trop épaisse, sinon la catalysation peut mal se faire et le vernis se décollera vite, vaut mieux s’y prendre à plusieurs fois que faire n’importe !

On applique la couche de façon omogène sur tout l’ongle en évitant les peaux autour… Sinon vous aller avoir une très mauvaise surprise lors de la repoussé de l’ongle !

On met ses petits doigts 30 secondes à 2 minutes ( encore une fois tout dépend du temps dont le vernis a besoin pour se catalyseur correctement).

  1. Seconde couche de vernis, pas trop épaisse non plus ! Et après avoir pris soin de ne pas dépasser sur les peaux aux alentours, on peut remettre tout ça aux led-UV.

(Deux couches me suffisent, mais si vous constater qu’il vois en faut une troisième réitérer l’opération ! Attention tout de même à ne pas dépasser les 3 couches)

  1. Hop un coup de top-coat, et c’est fini !

Non je plaisante, après avoir appliquer et catalyseur le top coat vous voilà avec vos ongles bien beau. Mais ils collent un peu non ? Imbiber un coton de degressant et utiliser le pour enlever le résidu gras/collant de votre ongle.

Ma première pose de vernis semi-permanent, durée d’un peu près neuf jours !

Vous avez réussi. Vous brillez de mille feux.

Pour retirer tout ça, il suffit de prendre un dissolvant à base d’acetone (s’il n’en contient pas, vous risquez de ne pas pouvoir retirer tout ça). On appelle cette procédure la dépose. Il est conseiller par fois de limer un peu la première couche de l’ongle afin de détruire le top-coat, pour faciliter le retrait du vernis, puis d’imbiber un coton de dissolvant à l’acétone : là deux méthodes existent !

La première : vous pouvez tout simplement frotter l’ongle avec le coton, mais, c’est plus ou moins difficile et long.

La seconde : Vous vous munissez de feuilles d’aluminium et ce que vous allez faire est très simple ! Il suffit de placer le coton imbiber d’acetone sur votre ongle et de mettre de l’alu autour de votre bout de doigt afin que cela « mijote » un peu et que vous n’ayez pas à frotter !

Si vous faite parti de celles (ou ceux) qui hésitent à s’offrir un kit pour poser du semi-permanent, n’hésitez plus ! Foncez ! Il n’y a rien de difficile à l’application ni au retrait. Alors oui, c’est un investissement mais vous allez être aux anges en voyant que votre vernis ne s’écaille pas lors de la vaisselle, de la lessive, ou tout simplement après la douche.

Sur les plate-forme de vente entre particulier, par exemple vinted vous pouvez trouver ce type de kit pour presque rien, et si vous n’avez pas forcément les moyens de mettre une vingtaine d’euros dans un vernis à ongles n’hésitez pas à fouillez dans les magasins de type grande surface ! J’en ai vu à carrefour pour 7€. Ou bien de visiter les sites « chinois », certains vendent de très bon produits, regardez les avis et laissez vous tenter, certains vernis sont vendus moins d’un euros pièces. En ce qui concerne les produits (dissolvant et cleaner) ils en existent de très peu cher sur Amazon ! Vous avez le duo pour 15€ ! (ici) et de même, Amazon propose de jolis lots de vernis à ongle semi-permanent (un exemple juste là).

Pas de panique… Après plusieurs utilisation, je peux confirmer que les ongles ne souffrent pas plus avec ce type de produit qu’avec des vernis normaux.

J’espère que cet article vous a plu ! Je suis devenue encore plus fan de mes ongles depuis qu’ils restent beaux longtemps ! Si jamais vous craquez à votre tour, faite le moi savoir !

À bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *